[CRISE COVID 19] Commerçants, artisans : des aides pour se digitaliser

Mise en place d’un dispositif d’aide visant à cofinancer la création de sites e-commerce et les actions sur le renforcement de la présence en ligne :

  • dépenses jusqu’à 500€ : prise en charge à 100 %

  • plus de 500€ de dépenses : prise en charge à 50% sur la partie au-delà de 500€ et à 100% sur la partie jusqu’à 500€

Qui peut en bénéficier ?

  • Les artisans et commerçants, avec ou sans points de vente, sédentaires ou non, vendant des produits ou services de manière quotidienne ou fréquente à des particuliers.
  • Les agriculteurs, éleveurs et viticulteurs assurant de la vente aux particuliers

⇒Avec leur siège social en Auvergne-Rhône-Alpes et un effectif de moins de 10 salariés.

Sont exclues les franchises et les professions libérales.

Pour quels projets ?

  • les dépenses en investissement (inscrites à l’actif de l’entreprise) pour le développement, l’optimisation, la réalisation et l’acquisition d’un site internet
  • les dépenses de fonctionnement (inscrites dans les charges de l’entreprise) :
    • dépenses de publicité digitale, solutions de fidélisation (achat publicitaire, carte fidélité, envoi sms et newsletter, …)
    • frais de référencement, achat de mots clé, stratégie de présence sur les réseaux sociaux
    • achat de nom de domaine, frais d’hébergement, géolocalisation de l’entreprise
    • abonnement à un logiciel de création de site en SaaS, frais d’optimisation et de formation
    • solutions digitales pour booster les ventes en ligne (livraison à domicile, Marketplace, click and collect, mise en place d’application de vente en ligne, ….)

Sont prises en compte les dépenses depuis le 1er janvier 2020 et jusqu’au 30 septembre 2022.

Comment en bénéficier ?